Our Phone Number: +32 3 777 20 15 Our Email Address: info@solidagro.be

Burkina Faso

Le Burkina Faso est un pays de référence pour l’agroécologie

Nos partenaires sont actifs autour d’une plateforme pour promouvoir l’agro écologie au niveau national. Nous essayons de renforcer leur voix dans ce domaine.

Le Burkina Faso est un pays sahélien avec une population de 17 millions de personnes, desquels 45% vivent en dessous du seuil de pauvreté (moins de 1,25 $ de revenu par jour). En 2013 le pays était sur la 181 unième position du HDI sur les 187 pays. Le pays n’a pas d’accès direct à la mer. La croissance de la population de 2,8% sur une base annuelle annulen toute croissance économique et impose une pression croissante sur les terrains agricoles, qui sont déjà très appauvris depuis de nombreuses années par les monocultures. Une croissance de la sécheresse climatique ne simplifie pas la transition nécessaire vers une agriculture durable.

Solidagro travaille déjà depuis les années 80 au Burkina Faso. La construction de micro barrages, des digues qui assurent le stockage de l’eau pendant la saison des pluies ce qui permet une agriculture irriguée pendant la saison sèche, était jusqu’à 2010 une composante importante dans les programmes de Solidagro et de ses partenaires. Entre-temps on a mis l’accent sur les appuis de groupements paysans dans de plus grandes structures, comme les fédérations de producteurs.

Au Burkina Faso nos partenaires sont actifs dans la plateforme autour de l’agriculture biologique (CNA-Bio) sur le niveau national. Sur le terrain nos partenaires accompagnent et forment des groupements paysans et paysannes autour d’une multitude d’initiatives agroécologiques. Sur le niveau des politiques la plate-forme fait la promotion de l’autonomie des paysans, entre autres dans le cadre de la législation sur les semences.

Nos 5 organisations partenaires sont actifs dans les communes des régions Centre-ouest (APAD et AMUS), nord (APEDR), plateau central (ASK) et Centre-Est (Pag-La-Yiri). La population totale de ces communes représente 75.800 personnes. Nos partenaires appuyent 31 groupements paysans sur le thème de l’agriculture durable.

La commune de Nandiala (Centre-Ouest) il y a également les activités concernant l’eau potable et la sanitation.

Retour en haut

Partenaires locaux

Solidagro travaille avec cinq partenaires locaux qui ont chacun un ancrage solide dans leur zone d’intervention spécifique. Chaque partenaire a un terrain ou un sujet propre avec lequels il peut partager les connaissances avec d’autres.

AMUS (Association les Mains Unies du Sahel) est une des cinq partenaires avec une expérience sur les interventions pour l’eau potable et la sanitation.

APAD (Association pour la Promotion de l’Agriculture Durable) est une jeune organisation, qui est né dans le cadre du mouvement agro écologique, et organise des formations autour de l’agriculture agro écologique et la multiplication des semences locales.

APEDR (Association pour la Protection de l’Environnement et le Développement Rural) est une jeune organisation, avec une expérience avec l’agroforesterie et la valeur nutritionnelle des produits agro écologiques.

ASK (Association Song Koaadba) a commencé ses travaux en 1994, avec un grand réseau de producteurs, et avec une expérience dans la transformation de produits agricoles et la commercialisation locale.

Pag-La-Yiri commençait en 1988 avec un réseau important de d’organisations paysannes féminines, et dispose d’une expérience sur les thèmes du genre et sur l’influence des politiques.

Retour en haut

Partenaires finaciers

Direction général de la coopération développementµ

VPWvO (Vlaams Partnerschap Water voor Ontwikkeling) Partenariat Flamand pour l'eau pour le développement (Vlaamse overheid)

Fondation de France

Retour en haut

Contact

Vous voulez plus d'informations ou une entrevue?

Contactez Wim via wim.vereecken@solidagro.be ou 03 777 20 15.

Retour en haut

Avec le soutien de

Close